Malgré l’épilepsie, mon fils peut-il participer toutes les activités de loisirs sans soucis?

  • Exemple de cas : loisirs • 7 juillet 2018
    Carmina D., mère d’un fils atteint d’épilepsie

Malgré l’épilepsie, mon fils peut-il participer toutes les activités de loisirs sans soucis?

  • Exemple de cas : loisirs • 7 juillet 2018
    Carmina D., mère d’un fils atteint d’épilepsie

Malgré l’épilepsie, mon fils peut-il participer toutes les activités de loisirs sans soucis?

N

otre fils de 6 ans a eu deux crises d’épilepsies à ce jour. Nous ne savons pas comment ça va évoluer.

Il va partir dans deux semaines dans un camp de vacances et il s’en réjouit depuis long­temps. Les princi­pales acti­vités seront le football et l’escalade.

J’ai une grande appré­hen­sion en ce qui concerne sa sécurité et j’aimerais mieux ne pas le laisser partir du tout.
Mais si je commence à le limiter main­tenant, il aura sûrement encore plus de diffi­cultés à accepter l’épilepsie.

Que dois-je faire? J’apprécierais l’aide apportée par les conseils et les expé­ri­ences d’autres personnes concer­nées et leurs proches.

Carmina D., mère d’un fils atteint d’épilepsie

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns