Pouvoir faire ce qui me fait plaisir, a toujours été mon vœu

  • Exemple de cas : profes­sion • 15 août 2018
    Charles P., 24 ans, atteint d’épilepsie

Pouvoir faire ce qui me fait plaisir, a toujours été mon vœu

  • Exemple de cas : profes­sion • 15 août 2018
    Charles P., 24 ans, atteint d’épilepsie

Pouvoir faire ce qui me fait plaisir, a toujours été mon vœu.

L’épilepsie s’est mise en travers de mon chemin. Je ne voulais pas m’occuper d’elle, je ne voulais pas la laisser me déranger et j’ai simple­ment fait comme si elle n’était pas là. Elle a déter­miné ma vie. J’ai dû inter­rompre mes premières études. Puis, j’ai cherché à m’entretenir avec d’autres personnes concer­nées. A partir de ce moment-là, les choses se sont amélio­rées et aujourd’hui, je fais le métier de mes rêves.

Charles P., 24 ans, atteint d’épilepsie

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns