On ne savait plus où donner de la tête

  • Exemple de cas : famille • 23 avril 2018
    Esther E., 28 ans, mère d’un enfant atteint d’épilepsie

On ne savait plus où donner de la tête

  • Exemple de cas : famille • 23 avril 2018
    Esther E., 28 ans, mère d’un enfant atteint d’épilepsie

On ne savait plus où donner de la tête.

Le diagnostic d’épilepsie nous est tombé dessus par surprise et il nous a tous fait surréagir.

Nous ne savions plus où donner de la tête ni ce que cela signi­fiait pour nous, en tant que famille.

Grâce aux précieux échanges avec un Epi-coach, nous avons pu nous avancer dans notre réfle­xion. Cela nous a aidés à nous orga­niser peu à peu face à la maladie. Ça a été très utile.

Esther E., 28 ans, mère d’un enfant atteint d’épilepsie

Vous avez aussi des préoccupations?

Conta­ctez-nous

Vous avez aussi des préoccupations?

Conta­ctez-nous

Vous avez aussi des préoccupations?

Conta­ctez-nous