Les enseignants ont malheureusement peu de connaissances sur l’épilepsie

  • Exemple de cas : école et forma­tion • 27 Octobre 2018
    Hanna et Peter L., parents d’un enfant atteint d’épilepsie

Les enseignants ont malheureusement peu de connaissances sur l’épilepsie

  • Exemple de cas : école et forma­tion • 27 Octobre 2018
    Hanna et Peter L., parents d’un enfant atteint d’épilepsie

Les enseignants ont malheureusement peu de connaissances sur l’épilepsie.

Notre fils Loris a dix ans et il est scola­risé en cours moyen.
Il a certes peu de crises, mais c’est chaque fois des crises géné­ra­li­sées avec convul­sion. Les crises survi­en­nent chaque fois dans la journée sans aucun signe précur­seur.

Malheu­re­u­se­ment, les enseignants connais­sent peu l’épilepsie. La peur des crises pendant les cours les désta­bi­lise et la question se pose aussi de savoir comment les cama­rades de classe doivent être informés.

Nous recher­chons main­tenant d’autres parents, voire des personnes atteintes d’épilepsie, pour déter­miner ce qui serait le mieux à faire.

Hanna et Peter L., parents d’un enfant atteint d’épilepsie

Vous avez aussi des préoccupations?

Conta­ctez-nous

Vous avez aussi des préoccupations?

Conta­ctez-nous

Vous avez aussi des préoccupations?

Conta­ctez-nous