L’épilepsie, en tant que maladie, est malheureusement toujours associée à des préjugés négatifs

  • Exemple de cas : famille • 17 mai 2018
    Pascal J., 43 ans, atteint d’épilepsie

L’épilepsie, en tant que maladie, est malheureusement toujours associée à des préjugés négatifs

  • Exemple de cas : famille • 17 mai 2018
    Pascal J., 43 ans, atteint d’épilepsie

L’épilepsie, en tant que maladie, est malheureusement toujours associée à des préjugés négatifs.

L’échange personnel avec d’autres personnes concer­nées par l’épilepsie fait du bien.

Ça aide à accepter la maladie. En plus, les échanges lieu sur un pied d’égalité, ce qui fait du bien.

L’épilepsie, en tant que maladie, est malheu­re­u­se­ment toujours associée à des préjugés négatifs, ce qui a été très dur pour nous, en tant que famille, en plus du diagnostic.

Pascal J., 43 ans, atteint d’épilepsie

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns