Mon fils est-il autorisé à conduire malgré l’épilepsie?

  • Exemple de cas : loisirs • 5 août 2018
    Ruth B., 46 ans, mère d’un fils atteint d’épilepsie

Mon fils est-il autorisé à conduire malgré l’épilepsie?

  • Exemple de cas : loisirs • 5 août 2018
    Ruth B., 46 ans, mère d’un fils atteint d’épilepsie

Mon fils est-il autorisé à conduire malgré l’épilepsie?

Mon fils a eu des crises d’épilepsie jusqu’à l’âge de 13 ans. Et depuis, par chance, il n’a plus eu de crises.

Il a main­tenant 18 ans et aimerait passer son permis de conduire aussi vite que possible.
Je me suis demandé si c’est en fait envi­sa­ge­able qu’il conduise, car il n’est pas exclu qu’il puisse avoir d’autres crises.

J’ai organisé un entre­tien avec une autre mère dont le fils, du même âge que le mien, est égale­ment atteint d’épilepsie. Je suis soulagée d’avoir pu partager mes ques­ti­on­ne­ments avec une personne se trouvant dans la même situa­tion que moi.

Ruth B., 46 ans, mère d’un fils atteint d’épilepsie

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns

Haben auch Sie ein Anliegen?

Kontak­tieren Sie uns